Bon sang ne saurait mentir...

Raoul Schyns, 49 ans, marié à Josien Mooibroek, deux enfants, domicilié à Sippenaeken, représente la cinquième génération de meuniers Schyns dans le Sud-Limbourg néerlandais. Il a étudié pendant quelques années la médecine vétérinaire et le droit. Mais bon sang ne saurait mentir... et il décida de devenir meunier. « Une fois qu'on a été contaminé par le “virus du meunier”, il n'est plus possible de faire autre chose. Au cœur de la riche histoire de ce moulin du XIIIe siècle, je me sens comme un passant dans l'histoire. Mais au centre de tout se trouve le client. Nous faisons tout pour produire une farine qui permettra au client de sortir du lot sur le marché.